Architecture de l’information

  • Logiciels utilisés:
    InDesign, Illustrator, PPT
Architecture et arborescence

Dans un souci de rapidité et afin de passer plus vite à la phase de production, il est souvent tentant de faire l’impasse sur le travail préparatoire (Architecture de l’information) qui est d’ordinaire le corollaire à la concrétisation réussie d’un projet numérique. Si j’ai eu moi même tendance à vouloir emprunter ces sortes de raccourcis, en faisant l’impasse sur la préparation a minima du plan d’arborescence, un séjour de quelques mois chez « Felix création » à Annecy m’a rappelé (et je les en remercie vivement) combien est essentiel le travail de structuration et d’arborescence avant d’entamer à proprement parler, la phase de « création ».

Jef Raskin

Voici une citation mise en exergue dans l’ouvrage réalisé par les Designers Interactifs (les métiers du design numérique 2009) « Bien que l’information soit une abstraction indépendante de la forme et par conséquent impossible à designer, la façon dont nous représentons l’information aux autres est d’une importance cruciale, dans la communication du sens même de cette information. »

— Jef Raskin

Web Design

Le travail de structuration de l’information se positionne comme le « prolégomène » nécessaire à la conception d’un site web. Ce travail de préparation et d’anticipation impacte l’ensemble des étapes de la création jusqu’au développement. Même s’il n’est pas le fruit d’une seule personne (ou présupposément pas), le travail de réflexion et d’analyse, nécessaire à la bonne structuration du contenu d’un site, fait partie intégrante des aptitudes requises au web designer pour suivre un projet numérique, de son initiation jusqu’à sa mise en ligne.

Du point de vue du design

« L’architecte de l’information définit des structures, des taxinomies et des systèmes de navigation pour des sites internet, extranet et intranet ainsi que pour d’autres types d’applications en ligne. Il imagine des solutions qui comblent les besoins marketing et les objectifs des utilisateurs. Il mène des analyses concurrentielles (comprenant : utilisabilité, interaction et design d’interface…). Il planifie, conduit ou participe à la recherche et aux tests utilisateurs. »

Les Designers Interactifs

(les métiers du design numérique 2009)

Du point de vue du demandeur

« L’architecture de l’information comprend le métier du client, ses besoins/objectifs internes et externes. Il contribue à l’élaboration du cahier des charges en menant des séances de travail avec le client, à l’aide d’un benchmark concurrentiel. Il dresse l’inventaire du contenu disponible. »

Les Designers Interactifs

(les métiers du design numérique 2009)

Related Entries